Poney-Club de la Désencyclopédie

vielle marque de foraum our les clocherds


    Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Partagez
    avatar
    Young-Man
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 225
    conneries : 257
    Date d'inscription : 15/05/2010

    Le Pithacantol

    Message  Young-Man le Dim 16 Mai - 21:42




    Vous pensez quoi de la dernière sculpture de Gérard Sd-Lampebertologni ? Moi, personnelement, je la trouve moins bien que les précédentes, mais faut dire qu'il a eu beaucoup de pression de la part de ses producteurs pour faire quelque chose de plus commercial !
    avatar
    YoshKill
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 147
    conneries : 189
    Date d'inscription : 16/05/2010
    Localisation : chez moi

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  YoshKill le Dim 16 Mai - 21:43

    J'aime pas Gérard Sd-Lampebertologni, c'est trop commercial justement.
    avatar
    Young-Man
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 225
    conneries : 257
    Date d'inscription : 15/05/2010

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Young-Man le Dim 16 Mai - 21:46

    Tu peux pas dire ça ! Franchement, les trucs qu'il a fait au début étaient assez originaux et pas toujours faciles à cerner au premier coup d'oeil.

    Tiens, prends la Frytzedelka, je sais pas comment on peut appeler ça commercial franchement !



    avatar
    Marie Irène
    Désencyclope
    Désencyclope

    Messages : 427
    conneries : 490
    Date d'inscription : 16/05/2010
    Localisation : Dans ton cul lol mdr.

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Marie Irène le Dim 16 Mai - 21:48

    YoshTroBHL-le-ouf a écrit:J'aime pas Gérard Sd-Lampebertologni, c'est trop commercial justement.

    + 1
    avatar
    Marie Irène
    Désencyclope
    Désencyclope

    Messages : 427
    conneries : 490
    Date d'inscription : 16/05/2010
    Localisation : Dans ton cul lol mdr.

    La Sculpture

    Message  Marie Irène le Dim 16 Mai - 21:49

    C'est moi qui ai écrit cet article.

    [Quitter]
    L’appel à la participation à Wikimania 2010 a été lancé. Faites-nous parvenir vos présentations avant le 20 mai 2010.
    [Réduire]
    [Aidez-nous à traduire cet appel !]
    Sculpture
    Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
    Aller à : Navigation, rechercher
    Sculpture en ronde-bosse. David de Michel-Ange

    La sculpture est une activité artistique qui consiste à concevoir et réaliser des formes en relief, soit en ronde-bosse, en haut-relief, en bas-relief, par modelage, par soudure ou assemblage.

    Le terme de « sculpture » vient étymologiquement du latin « sculpere » qui signifie « tailler » ou « enlever des morceaux à une pierre ». Cette définition qui distingue entre « sculpture » et « modelage », illustre l'importance donnée à la taille de la pierre dans la civilisation romaine. Au Xe siècle, on parle d'« ymagier » et la plupart du temps, le travail du sculpteur est un travail d'équipe avec un maître et des tailleurs de pierre (Voir architecture romane et art roman). Plusieurs équipes travaillent simultanément sur les grands chantiers des cathédrales.
    Sommaire
    [masquer]

    * 1 Histoire
    * 2 Techniques
    o 2.1 Taille, modelage, assemblage, stéréolithographie
    o 2.2 Matériaux
    o 2.3 Formes
    + 2.3.1 Relief
    + 2.3.2 Ronde-Bosse
    * 3 Sculpture éphémère
    * 4 Bibliographie
    * 5 Articles connexes
    * 6 Illustrations
    * 7 Notes et références
    * 8 Lien externe

    Histoire [modifier]
    Article détaillé : Histoire de la sculpture.
    « Relief égyptien». Cléopâtre et son fils, Césarion. Temple de Denderah.
    Haut-relief du Parthénon. Lapithe combattant un centaure, vers 447-433 av. J.-C.
    Bas-relief sculpté dans des blocs réappareillés (art Khmer)
    Lorado Taft, monument La Solitude de l'âme, Urbana
    Le Penseur sculpture en bronze de Rodin.

    Les premières sculptures réalisées par l'homme et ayant traversé le temps sont de petites figurines rudimentaires taillées, en pierre ou en os, qui servaient probablement à des pratiques magiques, d'ex-voto, d'échanges, de rituels qui permettaient de réaliser des transactions avec des forces surnaturelles ou sociales. La petite figurine de Lespugue, sur ivoire de mammouth, est un bel exemple. On peut facilement imaginer que des objets modelés, en terre, ont aussi existé, mais en l'absence de techniques de pérennisation (cuisson), cela ne peut être qu'une hypothèse.
    Bien que cet usage, parfois interprétable comme chamanique, ait décliné, la représentation de l'homme reste le thème favori des sculpteurs. Selon les époques et les civilisations, les artistes ont exécuté ces figurines de manière réaliste, ou bien, au contraire, ils ont pris la plus grande liberté pour interpréter leur sujet. Quoi qu'il en soit, ils respectèrent pendant longtemps la loi de frontalité.

    La sculpture a tardivement été dissociée de la peinture, et à Paris ces deux catégories d'artistes que l'on distingue nettement aujourd'hui, appartenaient depuis le Moyen-Âge à la même communauté de métier des peintres et tailleurs d'images parce qu'avant l'invention des représentations perspectives modernes, le relief d'une image de grand format ne pouvait plus être donné autrement que par un traitement en bas-relief du plan du tableau. (comme les sculptures des églises romanes et des cathédrales gothiques (comme Notre-Dame de Paris dont les couleurs disparues viennent d'être retrouvées). En France, c'est avec la création des académies de Peinture et de de sculpture que les deux métiers deviennent officiellement distincts, même si, à la Renaissance, beaucoup d'artistes restent aussi bon peintres que sculpteurs.

    Au XIXe siècle, on distingue encore le « sculpteur » qui taille de la pierre, du bois ou de l'ivoire (matériaux solides) pour créer une forme unique originale et le « statuaire » qui réalise des modèles en terre (argile), en plâtre ou en cire destinés à être reproduits (technique indirecte de la « taille avec mise aux points ») ou moulés (technique de la « fonte à cire perdue » pour couler le bronze).
    Techniques [modifier]
    Taille, modelage, assemblage, stéréolithographie [modifier]

    Pour créer une œuvre, plusieurs manières peuvent être envisagées, voire combinées entre elles.

    * Le modelage : L'idée de modelage fait tout de suite penser à la pâte à modeler que l'on travaille si facilement avec les doigts. C'est la technique la plus primitive et la plus directe de mise en forme d'un solide plastique, en l'occurrence la terre ou argile (grès, porcelaine ou faïence). Le modelage en terre n'a cessé d'être pratiqué au fil des siècles. Dans un bon nombre de cas, il a permis au sculpteur de préciser sa pensée. Il a rarement eu un caractère définitif à cause de sa fragilité, mais à partir de la Renaissance, il se voit attribuer un caractère privilégié puisque le sculpteur exécute tous ses modèles en terre et donne à reproduire ses œuvres à des mouleurs, fondeurs ou praticiens (agrandisseurs). Beaucoup d'artistes modernes, en quête de nouveauté, emploient pour leurs créations des matériaux inattendus : des tôles, des pièces métalliques et même des matières plastiques.
    La méthode consiste à ajouter ou retirer de la matière autour d'un ou plusieurs centres qui deviendront « l'âme » de la sculpture. Cette technique du modelage s'applique aux matériaux dits « plastiques », c'est-à-dire susceptibles de se déformer de façon réversible sous l'effet de forces minimes (l'argile, la cire, le plâtre et des pâtes à modeler diverses). À tout moment, de la matière peut être retirée ou ajoutée, les « repentirs » sont permis (jusqu'à un certain point, cependant). La souplesse du matériau permet d'enregistrer les impressions les plus fugitives avec une liberté totale. La limitation principale du matériau réside dans sa résistance souvent assez faible. Le séchage lent de la sculpture est l'étape suivante pour l'argile et le plâtre, le refroidissement pour la cire et la cuisson pour l'argile sèche.
    * La taille, dont le principe est de soustraire, à l'aide d'un outil percuté par un galet (préhistoire) ou une massette, des éclats dans une matière dure pour dégager de sa gangue une forme : il existe deux techniques fondamentales de taille pour sculpter la pierre ou le bois : la taille directe, sans croquis préalable ni modèle et qui tient compte de la forme originelle du bloc pour faire émerger une forme imaginée par le sculpteur, et la taille avec mises aux points, qui recopie fidèlement un modèle à partir de mesures exactes.
    * L'assemblage consiste à assembler des objets divers vieux ou du quotidien) ensemble pour former une sculpture unique.
    * La stéréolithographie, ou prototypage rapide, permet de créer un volume d'après des données informatiques créées ex-nihilo ou scannées d'après un modèle réel en trois dimensions[1].

    Matériaux [modifier]

    Traditionnellement, les matériaux utilisés en sculpture sont généralement d'origine minérale, la pierre (marbre, granite, calcaire, jade), le ciment (qui peut être moulé) ou le béton (en taille directe dans la période de prise), l'argile (porcelaine, terre cuite, pâte Fimo qui sèchent au four ou la terre glaise qui sèche à l'air libre en 24 heures), mais peuvent également être en métal (bronze, acier, aluminium, étain) et encore d'origine animale tel l'ivoire et végétale tel le bois, certains fruits, légumes ou cucurbitacées (la citrouille d'Halloween). La sculpture moderne et contemporaine utilise également le textile (déjà utilisé depuis le XVIe siècle, comme sur « Marietta »), le verre, le sel, le sable (les châteaux de sable), la glace, l'eau, les cristaux liquides et d'autres matériaux fabriqués par l'homme, tels que les matières plastiques, et en particulier les PMMA (polymétacrylate de méthyle) connus sous des noms déposés comme Plexiglas ou Altuglas, ainsi que n'importe quel objet trouvé. Le papier mâché est également un matériau extrêmement économique, et les techniques de réalisation de sculptures avec ce matériau sont simples à mettre en œuvre. Aussi, les possibilités d'associations avec d'autres matières sont quasi illimitées.

    Dans ses derniers écrits, Joan Miró affirmait même qu'à l'avenir, on pourrait imaginer des sculptures utilisant les gaz comme matériau. Lui faisant écho, Louis Leygue, dans son discours de réception de Nicolas Schöffer à l'Académie des Beaux-Arts, définissait ainsi la sculpture :

    « La sculpture peut se réaliser selon trois procédés : celui qui consiste à prélever la matière dans un bloc compact, celui qui consiste à façonner une matière molle pour créer des formes, enfin celui qui consiste à fabriquer ce que l'on veut réaliser. »

    Ainsi, d'autres sculpteurs contemporains, ont ouvert la voie à des recherches nouvelles, associant des matériaux traditionnels à la haute technologie. Dans ces réflexions sur la création contemporaine, le sculpteur Eduardo Leal de la Galla, adopte une position radicalement opposée aux dérives encouragées par d'importants mécènes, considérant comme sculpture, le fait de présenter dans une vitrine, un véritable veau sectionné et conservé dans du formol (œuvre de Damien Hirst).

    Marta Pan, intéressée par les rapports de l'architecture et de la sculpture, a réalisé des sculptures monumentales intégrées dans l’architecture des espaces publics et urbains comme "La Perspective" dans le Parc des Sources de la Bièvre à Guyancourt.
    Formes [modifier]

    On distingue deux grandes catégories de sculptures : le relief et la ronde-bosse
    Relief [modifier]

    Le relief est une sculpture qui demeure attachée à un arrière-plan, se dressant hors de cet arrière-plan. Selon le degré de projection des figures au-dessus du plan, les reliefs sont qualifiés différemment : le relief écrasé (stacciato relievo) : dont le relief est très faible. Les contours des figures sont finement incisés (ex : certains reliefs assyriens).

    * Bas-relief (basso-relievo) : l'avancée d'une figure hors du plan est inférieure à la moitié de son volume, sans contre-dépouille. Le moyen ou demi-relief (mezzo-relievo) : l'avancée de la figure hors du plan est égale ou légèrement supérieure à la moitié de son volume, avec parfois de légères contre-dépouilles.

    * Haut-relief (alto-relievo) : les formes sont quasiment complètes (en ce qui concerne leur volume), mais elles restent attachées au fond. Certaines parties (les membres, la tête) sont complètement détachées et en contre-dépouille.
    * Entaille. L'entaille est un relief où le sujet est incisé dans l'épaisseur de la surface plane. Celle-ci a été utilisée par les Égyptiens, d'où le nom de « relief égyptien ». Un autre nom de l'entaille est « relief cœlanaglyphique ». Les parties les plus hautes de la figure affleurent à la surface, tandis que leurs contours sont profondément entaillés. C'est en quelque sorte un procédé de gravure.

    Ronde-Bosse [modifier]

    La ronde-bosse est une sculpture conçue de façon à pouvoir être observée de tous les côtés, ou presque tous les côtés La ronde-bosse repose souvent sur le sol ou sur un socle. Elle est parfois logée dans une niche.

    On remarquera Michel-Ange jouant avec ces deux principes et exécutant des statues dont les personnages émergent du bloc (de marbre) mais pas complètement[2].
    Sculpture éphémère [modifier]
    Sculpture de sable, Tossens, Allemagne.

    * Chaque année, au début de février, se déroule à l'occasion du festival de la neige de Sapporo un grand concours de sculpture sur glace. En France, l'équivalent est le festival de Valloire, et au Québec, celui du Carnaval de Québec.
    * Sculpture de sable sur la côte belge

    Bibliographie [modifier]

    * La Sculpture de l'Antiquité au XXe siècle, sous la dir. de G. Duby et J.-L. Daval, Taschen, 2005
    * L'art de la sculpture sur pierre de J.P. Grilaux Éditions Eyrolles.
    * Techniques et Pratique du staff de G.Rondeau, M.Pons, S.Rondeau Éditions Eyrolles.
    * La datation de la sculpture médiévale, de Jean Wirth, Coll. titre courant, 30, Genève, Librairie Droz, 2004.
    * Histoire de la sculpture : De l'Antiquité à nos jours, Patrick Weber, E.J.L., Coll. Librio, 2008 ISBN 978-2-290-00743-3

    Articles connexes [modifier]

    Wiktprintable without text.svg


    Voir « sculpture » sur le Wiktionnaire.
    Exemple de sculpture sur bois : porte finement sculptée de motifs géométriques et floraux dans la Grande Mosquée de Kairouan en Tunisie

    Histoire de la sculpture

    * Liste de sculpteurs
    * Sculpteurs par nationalité
    * Sculpteur par courant
    * Sculpture par pays
    * Sculpture grecque antique
    * Sculpture romaine
    * Sarcophages paléochrétiens
    * Sculpture de la Renaissance
    * Sculpture française du XIXe siècle

    Technique

    * Bronze d'art
    * Bas-relief
    * Haut-relief
    * Statue équestre
    * Ronde-bosse
    * Trophée
    * Sculpture sur bois
    * sculptures alternatives : château de sable, ballon (sculpture).

    Autres

    * Le mythique dans la peinture et la sculpture

    Illustrations [modifier]

    Le scribe accroupi, antiquité égyptienne du musée du Louvre


    Porte en bois sculpté. Tachkent


    Bas-relief indien boudhique


    Vénus de Milo, sculpture grecque


    Marta Pan, La Perspective


    Sculpture en bronze de Zadkine, La ville détruite, 1953, Rotterdam

    Nanas, 1974, sculpture de Niki de Saint Phalle.


    Le pouce, 1963, César


    Buste de Louis XIV au musée des Beaux-Arts de Dijon, œuvre du sculpteur Antoine Coysevox


    Anges à la vièle et au luth, sculpture sur bois de tilleul, Allemagne (v. 1490) - Musée de Bode, Berlin

    Sculpture inox batbedat.jpg

    Éloge du carré, Acier Inox, 2007, Vincent Batbedat


    Fabrique de statues en pierre à Bali
    Notes et références [modifier]

    1. ↑ Des artistes comme Bertrand Lavier ou Xavier Veilhan ont utilisé cette technique.
    2. ↑ Esthétique de l'Inachevé chez Michel-Ange : voir Eugène Delacroix

    Lien externe [modifier]

    Commons-logo.svg


    Wikimedia Commons propose des documents multimédia libres sur Sculpture.

    * Catégorie Sculpture de l’annuaire dmoz

    [Enrouler]
    v · d · m
    Les arts
    1er - Architecture · 2e - Sculpture · 3e - Peinture · 4e - Danse · 5e - Musique · 6e - Poésie · 7e - Cinéma · 8e - Télévision · 9e - Bande dessinée

    * Portail de la sculpture Portail de la sculpture

    Ce document provient de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Sculpture ».
    Catégorie : Sculpture | [+]
    Catégories cachées : Page utilisant un modèle obsolète | Portail:Arts/Articles liés | Portail:Sculpture/Articles liés
    Affichages

    * Article
    * Discussion
    * Modifier
    * historique

    Outils personnels

    * Essayer la bêta
    * Créer un compte ou se connecter

    Rechercher

    Navigation

    * Accueil
    * Portails thématiques
    * Index alphabétique
    * Un article au hasard
    * Contacter Wikipédia

    Contribuer

    * Aide
    * Communauté
    * Modifications récentes
    * Accueil des nouveaux arrivants
    * Faire un don

    Imprimer / exporter

    * Créer un livre
    * Télécharger comme PDF
    * Version imprimable

    Boîte à outils

    * Pages liées
    * Suivi des pages liées
    * Importer un fichier
    * Pages spéciales
    * Adresse de cette version
    * Citer cette page

    Autres langues

    * Aragonés
    * العربية
    * مصرى
    * Asturianu
    * Azərbaycan
    * Boarisch
    * Žemaitėška
    * Български
    * Brezhoneg
    * Bosanski
    * Català
    * Soranî / کوردی
    * Corsu
    * Česky
    * Cymraeg
    * Dansk
    * Deutsch
    * Ελληνικά
    * English
    * Esperanto
    * Español
    * Eesti
    * Euskara
    * فارسی
    * Suomi
    * Võro
    * Furlan
    * Gaeilge
    * 贛語
    * Galego
    * עברית
    * हिन्दी
    * Hrvatski
    * Magyar
    * Interlingua
    * Bahasa Indonesia
    * Ido
    * Íslenska
    * Italiano
    * 日本語
    * ქართული
    * 한국어
    * Кыргызча
    * Latina
    * Ladino
    * Limburgs
    * Lietuvių
    * Latviešu
    * Македонски
    * Malti
    * Mirandés
    * Nnapulitano
    * Nederlands
    * ‪Norsk (bokmål)‬
    * Nouormand
    * Polski
    * Ποντιακά
    * Português
    * Runa Simi
    * Română
    * Русский
    * Sicilianu
    * Srpskohrvatski / Српскохрватски
    * Simple English
    * Slovenčina
    * Slovenščina
    * Српски / Srpski
    * Svenska
    * Kiswahili
    * தமிழ்
    * తెలుగు
    * ไทย
    * Tagalog
    * Türkçe
    * Українська
    * اردو
    * Tiếng Việt
    * Winaray
    * ייִדיש
    * Zeêuws
    * 中文

    Powered by MediaWiki
    Wikimedia Foundation

    * Dernière modification de cette page le 29 avril 2010 à 19:16.
    * Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons paternité partage à l’identique ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.
    Wikipedia®️ est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis.
    * Politique de confidentialité
    * À propos de Wikipédia
    * Avertissements
    avatar
    Young-Man
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 225
    conneries : 257
    Date d'inscription : 15/05/2010

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Young-Man le Dim 16 Mai - 21:50

    Marie Irène a écrit:C'est moi qui ai écrit cet article.

    [Quitter]
    L’appel à la participation à Wikimania 2010 a été lancé. Faites-nous parvenir vos présentations avant le 20 mai 2010.
    [Réduire]
    [Aidez-nous à traduire cet appel !]
    Sculpture
    Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
    Aller à : Navigation, rechercher
    Sculpture en ronde-bosse. David de Michel-Ange

    La sculpture est une activité artistique qui consiste à concevoir et réaliser des formes en relief, soit en ronde-bosse, en haut-relief, en bas-relief, par modelage, par soudure ou assemblage.

    Le terme de « sculpture » vient étymologiquement du latin « sculpere » qui signifie « tailler » ou « enlever des morceaux à une pierre ». Cette définition qui distingue entre « sculpture » et « modelage », illustre l'importance donnée à la taille de la pierre dans la civilisation romaine. Au Xe siècle, on parle d'« ymagier » et la plupart du temps, le travail du sculpteur est un travail d'équipe avec un maître et des tailleurs de pierre (Voir architecture romane et art roman). Plusieurs équipes travaillent simultanément sur les grands chantiers des cathédrales.
    Sommaire
    [masquer]

    * 1 Histoire
    * 2 Techniques
    o 2.1 Taille, modelage, assemblage, stéréolithographie
    o 2.2 Matériaux
    o 2.3 Formes
    + 2.3.1 Relief
    + 2.3.2 Ronde-Bosse
    * 3 Sculpture éphémère
    * 4 Bibliographie
    * 5 Articles connexes
    * 6 Illustrations
    * 7 Notes et références
    * 8 Lien externe

    Histoire [modifier]
    Article détaillé : Histoire de la sculpture.
    « Relief égyptien». Cléopâtre et son fils, Césarion. Temple de Denderah.
    Haut-relief du Parthénon. Lapithe combattant un centaure, vers 447-433 av. J.-C.
    Bas-relief sculpté dans des blocs réappareillés (art Khmer)
    Lorado Taft, monument La Solitude de l'âme, Urbana
    Le Penseur sculpture en bronze de Rodin.

    Les premières sculptures réalisées par l'homme et ayant traversé le temps sont de petites figurines rudimentaires taillées, en pierre ou en os, qui servaient probablement à des pratiques magiques, d'ex-voto, d'échanges, de rituels qui permettaient de réaliser des transactions avec des forces surnaturelles ou sociales. La petite figurine de Lespugue, sur ivoire de mammouth, est un bel exemple. On peut facilement imaginer que des objets modelés, en terre, ont aussi existé, mais en l'absence de techniques de pérennisation (cuisson), cela ne peut être qu'une hypothèse.
    Bien que cet usage, parfois interprétable comme chamanique, ait décliné, la représentation de l'homme reste le thème favori des sculpteurs. Selon les époques et les civilisations, les artistes ont exécuté ces figurines de manière réaliste, ou bien, au contraire, ils ont pris la plus grande liberté pour interpréter leur sujet. Quoi qu'il en soit, ils respectèrent pendant longtemps la loi de frontalité.

    La sculpture a tardivement été dissociée de la peinture, et à Paris ces deux catégories d'artistes que l'on distingue nettement aujourd'hui, appartenaient depuis le Moyen-Âge à la même communauté de métier des peintres et tailleurs d'images parce qu'avant l'invention des représentations perspectives modernes, le relief d'une image de grand format ne pouvait plus être donné autrement que par un traitement en bas-relief du plan du tableau. (comme les sculptures des églises romanes et des cathédrales gothiques (comme Notre-Dame de Paris dont les couleurs disparues viennent d'être retrouvées). En France, c'est avec la création des académies de Peinture et de de sculpture que les deux métiers deviennent officiellement distincts, même si, à la Renaissance, beaucoup d'artistes restent aussi bon peintres que sculpteurs.

    Au XIXe siècle, on distingue encore le « sculpteur » qui taille de la pierre, du bois ou de l'ivoire (matériaux solides) pour créer une forme unique originale et le « statuaire » qui réalise des modèles en terre (argile), en plâtre ou en cire destinés à être reproduits (technique indirecte de la « taille avec mise aux points ») ou moulés (technique de la « fonte à cire perdue » pour couler le bronze).
    Techniques [modifier]
    Taille, modelage, assemblage, stéréolithographie [modifier]

    Pour créer une œuvre, plusieurs manières peuvent être envisagées, voire combinées entre elles.

    * Le modelage : L'idée de modelage fait tout de suite penser à la pâte à modeler que l'on travaille si facilement avec les doigts. C'est la technique la plus primitive et la plus directe de mise en forme d'un solide plastique, en l'occurrence la terre ou argile (grès, porcelaine ou faïence). Le modelage en terre n'a cessé d'être pratiqué au fil des siècles. Dans un bon nombre de cas, il a permis au sculpteur de préciser sa pensée. Il a rarement eu un caractère définitif à cause de sa fragilité, mais à partir de la Renaissance, il se voit attribuer un caractère privilégié puisque le sculpteur exécute tous ses modèles en terre et donne à reproduire ses œuvres à des mouleurs, fondeurs ou praticiens (agrandisseurs). Beaucoup d'artistes modernes, en quête de nouveauté, emploient pour leurs créations des matériaux inattendus : des tôles, des pièces métalliques et même des matières plastiques.
    La méthode consiste à ajouter ou retirer de la matière autour d'un ou plusieurs centres qui deviendront « l'âme » de la sculpture. Cette technique du modelage s'applique aux matériaux dits « plastiques », c'est-à-dire susceptibles de se déformer de façon réversible sous l'effet de forces minimes (l'argile, la cire, le plâtre et des pâtes à modeler diverses). À tout moment, de la matière peut être retirée ou ajoutée, les « repentirs » sont permis (jusqu'à un certain point, cependant). La souplesse du matériau permet d'enregistrer les impressions les plus fugitives avec une liberté totale. La limitation principale du matériau réside dans sa résistance souvent assez faible. Le séchage lent de la sculpture est l'étape suivante pour l'argile et le plâtre, le refroidissement pour la cire et la cuisson pour l'argile sèche.
    * La taille, dont le principe est de soustraire, à l'aide d'un outil percuté par un galet (préhistoire) ou une massette, des éclats dans une matière dure pour dégager de sa gangue une forme : il existe deux techniques fondamentales de taille pour sculpter la pierre ou le bois : la taille directe, sans croquis préalable ni modèle et qui tient compte de la forme originelle du bloc pour faire émerger une forme imaginée par le sculpteur, et la taille avec mises aux points, qui recopie fidèlement un modèle à partir de mesures exactes.
    * L'assemblage consiste à assembler des objets divers vieux ou du quotidien) ensemble pour former une sculpture unique.
    * La stéréolithographie, ou prototypage rapide, permet de créer un volume d'après des données informatiques créées ex-nihilo ou scannées d'après un modèle réel en trois dimensions[1].

    Matériaux [modifier]

    Traditionnellement, les matériaux utilisés en sculpture sont généralement d'origine minérale, la pierre (marbre, granite, calcaire, jade), le ciment (qui peut être moulé) ou le béton (en taille directe dans la période de prise), l'argile (porcelaine, terre cuite, pâte Fimo qui sèchent au four ou la terre glaise qui sèche à l'air libre en 24 heures), mais peuvent également être en métal (bronze, acier, aluminium, étain) et encore d'origine animale tel l'ivoire et végétale tel le bois, certains fruits, légumes ou cucurbitacées (la citrouille d'Halloween). La sculpture moderne et contemporaine utilise également le textile (déjà utilisé depuis le XVIe siècle, comme sur « Marietta »), le verre, le sel, le sable (les châteaux de sable), la glace, l'eau, les cristaux liquides et d'autres matériaux fabriqués par l'homme, tels que les matières plastiques, et en particulier les PMMA (polymétacrylate de méthyle) connus sous des noms déposés comme Plexiglas ou Altuglas, ainsi que n'importe quel objet trouvé. Le papier mâché est également un matériau extrêmement économique, et les techniques de réalisation de sculptures avec ce matériau sont simples à mettre en œuvre. Aussi, les possibilités d'associations avec d'autres matières sont quasi illimitées.

    Dans ses derniers écrits, Joan Miró affirmait même qu'à l'avenir, on pourrait imaginer des sculptures utilisant les gaz comme matériau. Lui faisant écho, Louis Leygue, dans son discours de réception de Nicolas Schöffer à l'Académie des Beaux-Arts, définissait ainsi la sculpture :

    « La sculpture peut se réaliser selon trois procédés : celui qui consiste à prélever la matière dans un bloc compact, celui qui consiste à façonner une matière molle pour créer des formes, enfin celui qui consiste à fabriquer ce que l'on veut réaliser. »

    Ainsi, d'autres sculpteurs contemporains, ont ouvert la voie à des recherches nouvelles, associant des matériaux traditionnels à la haute technologie. Dans ces réflexions sur la création contemporaine, le sculpteur Eduardo Leal de la Galla, adopte une position radicalement opposée aux dérives encouragées par d'importants mécènes, considérant comme sculpture, le fait de présenter dans une vitrine, un véritable veau sectionné et conservé dans du formol (œuvre de Damien Hirst).

    Marta Pan, intéressée par les rapports de l'architecture et de la sculpture, a réalisé des sculptures monumentales intégrées dans l’architecture des espaces publics et urbains comme "La Perspective" dans le Parc des Sources de la Bièvre à Guyancourt.
    Formes [modifier]

    On distingue deux grandes catégories de sculptures : le relief et la ronde-bosse
    Relief [modifier]

    Le relief est une sculpture qui demeure attachée à un arrière-plan, se dressant hors de cet arrière-plan. Selon le degré de projection des figures au-dessus du plan, les reliefs sont qualifiés différemment : le relief écrasé (stacciato relievo) : dont le relief est très faible. Les contours des figures sont finement incisés (ex : certains reliefs assyriens).

    * Bas-relief (basso-relievo) : l'avancée d'une figure hors du plan est inférieure à la moitié de son volume, sans contre-dépouille. Le moyen ou demi-relief (mezzo-relievo) : l'avancée de la figure hors du plan est égale ou légèrement supérieure à la moitié de son volume, avec parfois de légères contre-dépouilles.

    * Haut-relief (alto-relievo) : les formes sont quasiment complètes (en ce qui concerne leur volume), mais elles restent attachées au fond. Certaines parties (les membres, la tête) sont complètement détachées et en contre-dépouille.
    * Entaille. L'entaille est un relief où le sujet est incisé dans l'épaisseur de la surface plane. Celle-ci a été utilisée par les Égyptiens, d'où le nom de « relief égyptien ». Un autre nom de l'entaille est « relief cœlanaglyphique ». Les parties les plus hautes de la figure affleurent à la surface, tandis que leurs contours sont profondément entaillés. C'est en quelque sorte un procédé de gravure.

    Ronde-Bosse [modifier]

    La ronde-bosse est une sculpture conçue de façon à pouvoir être observée de tous les côtés, ou presque tous les côtés La ronde-bosse repose souvent sur le sol ou sur un socle. Elle est parfois logée dans une niche.

    On remarquera Michel-Ange jouant avec ces deux principes et exécutant des statues dont les personnages émergent du bloc (de marbre) mais pas complètement[2].
    Sculpture éphémère [modifier]
    Sculpture de sable, Tossens, Allemagne.

    * Chaque année, au début de février, se déroule à l'occasion du festival de la neige de Sapporo un grand concours de sculpture sur glace. En France, l'équivalent est le festival de Valloire, et au Québec, celui du Carnaval de Québec.
    * Sculpture de sable sur la côte belge

    Bibliographie [modifier]

    * La Sculpture de l'Antiquité au XXe siècle, sous la dir. de G. Duby et J.-L. Daval, Taschen, 2005
    * L'art de la sculpture sur pierre de J.P. Grilaux Éditions Eyrolles.
    * Techniques et Pratique du staff de G.Rondeau, M.Pons, S.Rondeau Éditions Eyrolles.
    * La datation de la sculpture médiévale, de Jean Wirth, Coll. titre courant, 30, Genève, Librairie Droz, 2004.
    * Histoire de la sculpture : De l'Antiquité à nos jours, Patrick Weber, E.J.L., Coll. Librio, 2008 ISBN 978-2-290-00743-3

    Articles connexes [modifier]

    Wiktprintable without text.svg


    Voir « sculpture » sur le Wiktionnaire.
    Exemple de sculpture sur bois : porte finement sculptée de motifs géométriques et floraux dans la Grande Mosquée de Kairouan en Tunisie

    Histoire de la sculpture

    * Liste de sculpteurs
    * Sculpteurs par nationalité
    * Sculpteur par courant
    * Sculpture par pays
    * Sculpture grecque antique
    * Sculpture romaine
    * Sarcophages paléochrétiens
    * Sculpture de la Renaissance
    * Sculpture française du XIXe siècle

    Technique

    * Bronze d'art
    * Bas-relief
    * Haut-relief
    * Statue équestre
    * Ronde-bosse
    * Trophée
    * Sculpture sur bois
    * sculptures alternatives : château de sable, ballon (sculpture).

    Autres

    * Le mythique dans la peinture et la sculpture

    Illustrations [modifier]

    Le scribe accroupi, antiquité égyptienne du musée du Louvre


    Porte en bois sculpté. Tachkent


    Bas-relief indien boudhique


    Vénus de Milo, sculpture grecque


    Marta Pan, La Perspective


    Sculpture en bronze de Zadkine, La ville détruite, 1953, Rotterdam

    Nanas, 1974, sculpture de Niki de Saint Phalle.


    Le pouce, 1963, César


    Buste de Louis XIV au musée des Beaux-Arts de Dijon, œuvre du sculpteur Antoine Coysevox


    Anges à la vièle et au luth, sculpture sur bois de tilleul, Allemagne (v. 1490) - Musée de Bode, Berlin

    Sculpture inox batbedat.jpg

    Éloge du carré, Acier Inox, 2007, Vincent Batbedat


    Fabrique de statues en pierre à Bali
    Notes et références [modifier]

    1. ↑ Des artistes comme Bertrand Lavier ou Xavier Veilhan ont utilisé cette technique.
    2. ↑ Esthétique de l'Inachevé chez Michel-Ange : voir Eugène Delacroix

    Lien externe [modifier]

    Commons-logo.svg


    Wikimedia Commons propose des documents multimédia libres sur Sculpture.

    * Catégorie Sculpture de l’annuaire dmoz

    [Enrouler]
    v · d · m
    Les arts
    1er - Architecture · 2e - Sculpture · 3e - Peinture · 4e - Danse · 5e - Musique · 6e - Poésie · 7e - Cinéma · 8e - Télévision · 9e - Bande dessinée

    * Portail de la sculpture Portail de la sculpture

    Ce document provient de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Sculpture ».
    Catégorie : Sculpture | [+]
    Catégories cachées : Page utilisant un modèle obsolète | Portail:Arts/Articles liés | Portail:Sculpture/Articles liés
    Affichages

    * Article
    * Discussion
    * Modifier
    * historique

    Outils personnels

    * Essayer la bêta
    * Créer un compte ou se connecter

    Rechercher

    Navigation

    * Accueil
    * Portails thématiques
    * Index alphabétique
    * Un article au hasard
    * Contacter Wikipédia

    Contribuer

    * Aide
    * Communauté
    * Modifications récentes
    * Accueil des nouveaux arrivants
    * Faire un don

    Imprimer / exporter

    * Créer un livre
    * Télécharger comme PDF
    * Version imprimable

    Boîte à outils

    * Pages liées
    * Suivi des pages liées
    * Importer un fichier
    * Pages spéciales
    * Adresse de cette version
    * Citer cette page

    Autres langues

    * Aragonés
    * العربية
    * مصرى
    * Asturianu
    * Azərbaycan
    * Boarisch
    * Žemaitėška
    * Български
    * Brezhoneg
    * Bosanski
    * Català
    * Soranî / کوردی
    * Corsu
    * Česky
    * Cymraeg
    * Dansk
    * Deutsch
    * Ελληνικά
    * English
    * Esperanto
    * Español
    * Eesti
    * Euskara
    * فارسی
    * Suomi
    * Võro
    * Furlan
    * Gaeilge
    * 贛語
    * Galego
    * עברית
    * हिन्दी
    * Hrvatski
    * Magyar
    * Interlingua
    * Bahasa Indonesia
    * Ido
    * Íslenska
    * Italiano
    * 日本語
    * ქართული
    * 한국어
    * Кыргызча
    * Latina
    * Ladino
    * Limburgs
    * Lietuvių
    * Latviešu
    * Македонски
    * Malti
    * Mirandés
    * Nnapulitano
    * Nederlands
    * ‪Norsk (bokmål)‬
    * Nouormand
    * Polski
    * Ποντιακά
    * Português
    * Runa Simi
    * Română
    * Русский
    * Sicilianu
    * Srpskohrvatski / Српскохрватски
    * Simple English
    * Slovenčina
    * Slovenščina
    * Српски / Srpski
    * Svenska
    * Kiswahili
    * தமிழ்
    * తెలుగు
    * ไทย
    * Tagalog
    * Türkçe
    * Українська
    * اردو
    * Tiếng Việt
    * Winaray
    * ייִדיש
    * Zeêuws
    * 中文

    Powered by MediaWiki
    Wikimedia Foundation

    * Dernière modification de cette page le 29 avril 2010 à 19:16.
    * Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons paternité partage à l’identique ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.
    Wikipedia®️ est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis.
    * Politique de confidentialité
    * À propos de Wikipédia
    * Avertissements

    +1
    avatar
    Scatoman
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 366
    conneries : 414
    Date d'inscription : 16/05/2010
    Age : 25
    Localisation : bah ché moi lol !

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Scatoman le Dim 16 Mai - 21:56

    Young-Man a écrit:
    Marie Irène a écrit:C'est moi qui ai écrit cet article.

    [Quitter]
    L’appel à la participation à Wikimania 2010 a été lancé. Faites-nous parvenir vos présentations avant le 20 mai 2010.
    [Réduire]
    [Aidez-nous à traduire cet appel !]
    Sculpture
    Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
    Aller à : Navigation, rechercher
    Sculpture en ronde-bosse. David de Michel-Ange

    La sculpture est une activité artistique qui consiste à concevoir et réaliser des formes en relief, soit en ronde-bosse, en haut-relief, en bas-relief, par modelage, par soudure ou assemblage.

    Le terme de « sculpture » vient étymologiquement du latin « sculpere » qui signifie « tailler » ou « enlever des morceaux à une pierre ». Cette définition qui distingue entre « sculpture » et « modelage », illustre l'importance donnée à la taille de la pierre dans la civilisation romaine. Au Xe siècle, on parle d'« ymagier » et la plupart du temps, le travail du sculpteur est un travail d'équipe avec un maître et des tailleurs de pierre (Voir architecture romane et art roman). Plusieurs équipes travaillent simultanément sur les grands chantiers des cathédrales.
    Sommaire
    [masquer]

    * 1 Histoire
    * 2 Techniques
    o 2.1 Taille, modelage, assemblage, stéréolithographie
    o 2.2 Matériaux
    o 2.3 Formes
    + 2.3.1 Relief
    + 2.3.2 Ronde-Bosse
    * 3 Sculpture éphémère
    * 4 Bibliographie
    * 5 Articles connexes
    * 6 Illustrations
    * 7 Notes et références
    * 8 Lien externe

    Histoire [modifier]
    Article détaillé : Histoire de la sculpture.
    « Relief égyptien». Cléopâtre et son fils, Césarion. Temple de Denderah.
    Haut-relief du Parthénon. Lapithe combattant un centaure, vers 447-433 av. J.-C.
    Bas-relief sculpté dans des blocs réappareillés (art Khmer)
    Lorado Taft, monument La Solitude de l'âme, Urbana
    Le Penseur sculpture en bronze de Rodin.

    Les premières sculptures réalisées par l'homme et ayant traversé le temps sont de petites figurines rudimentaires taillées, en pierre ou en os, qui servaient probablement à des pratiques magiques, d'ex-voto, d'échanges, de rituels qui permettaient de réaliser des transactions avec des forces surnaturelles ou sociales. La petite figurine de Lespugue, sur ivoire de mammouth, est un bel exemple. On peut facilement imaginer que des objets modelés, en terre, ont aussi existé, mais en l'absence de techniques de pérennisation (cuisson), cela ne peut être qu'une hypothèse.
    Bien que cet usage, parfois interprétable comme chamanique, ait décliné, la représentation de l'homme reste le thème favori des sculpteurs. Selon les époques et les civilisations, les artistes ont exécuté ces figurines de manière réaliste, ou bien, au contraire, ils ont pris la plus grande liberté pour interpréter leur sujet. Quoi qu'il en soit, ils respectèrent pendant longtemps la loi de frontalité.

    La sculpture a tardivement été dissociée de la peinture, et à Paris ces deux catégories d'artistes que l'on distingue nettement aujourd'hui, appartenaient depuis le Moyen-Âge à la même communauté de métier des peintres et tailleurs d'images parce qu'avant l'invention des représentations perspectives modernes, le relief d'une image de grand format ne pouvait plus être donné autrement que par un traitement en bas-relief du plan du tableau. (comme les sculptures des églises romanes et des cathédrales gothiques (comme Notre-Dame de Paris dont les couleurs disparues viennent d'être retrouvées). En France, c'est avec la création des académies de Peinture et de de sculpture que les deux métiers deviennent officiellement distincts, même si, à la Renaissance, beaucoup d'artistes restent aussi bon peintres que sculpteurs.

    Au XIXe siècle, on distingue encore le « sculpteur » qui taille de la pierre, du bois ou de l'ivoire (matériaux solides) pour créer une forme unique originale et le « statuaire » qui réalise des modèles en terre (argile), en plâtre ou en cire destinés à être reproduits (technique indirecte de la « taille avec mise aux points ») ou moulés (technique de la « fonte à cire perdue » pour couler le bronze).
    Techniques [modifier]
    Taille, modelage, assemblage, stéréolithographie [modifier]

    Pour créer une œuvre, plusieurs manières peuvent être envisagées, voire combinées entre elles.

    * Le modelage : L'idée de modelage fait tout de suite penser à la pâte à modeler que l'on travaille si facilement avec les doigts. C'est la technique la plus primitive et la plus directe de mise en forme d'un solide plastique, en l'occurrence la terre ou argile (grès, porcelaine ou faïence). Le modelage en terre n'a cessé d'être pratiqué au fil des siècles. Dans un bon nombre de cas, il a permis au sculpteur de préciser sa pensée. Il a rarement eu un caractère définitif à cause de sa fragilité, mais à partir de la Renaissance, il se voit attribuer un caractère privilégié puisque le sculpteur exécute tous ses modèles en terre et donne à reproduire ses œuvres à des mouleurs, fondeurs ou praticiens (agrandisseurs). Beaucoup d'artistes modernes, en quête de nouveauté, emploient pour leurs créations des matériaux inattendus : des tôles, des pièces métalliques et même des matières plastiques.
    La méthode consiste à ajouter ou retirer de la matière autour d'un ou plusieurs centres qui deviendront « l'âme » de la sculpture. Cette technique du modelage s'applique aux matériaux dits « plastiques », c'est-à-dire susceptibles de se déformer de façon réversible sous l'effet de forces minimes (l'argile, la cire, le plâtre et des pâtes à modeler diverses). À tout moment, de la matière peut être retirée ou ajoutée, les « repentirs » sont permis (jusqu'à un certain point, cependant). La souplesse du matériau permet d'enregistrer les impressions les plus fugitives avec une liberté totale. La limitation principale du matériau réside dans sa résistance souvent assez faible. Le séchage lent de la sculpture est l'étape suivante pour l'argile et le plâtre, le refroidissement pour la cire et la cuisson pour l'argile sèche.
    * La taille, dont le principe est de soustraire, à l'aide d'un outil percuté par un galet (préhistoire) ou une massette, des éclats dans une matière dure pour dégager de sa gangue une forme : il existe deux techniques fondamentales de taille pour sculpter la pierre ou le bois : la taille directe, sans croquis préalable ni modèle et qui tient compte de la forme originelle du bloc pour faire émerger une forme imaginée par le sculpteur, et la taille avec mises aux points, qui recopie fidèlement un modèle à partir de mesures exactes.
    * L'assemblage consiste à assembler des objets divers vieux ou du quotidien) ensemble pour former une sculpture unique.
    * La stéréolithographie, ou prototypage rapide, permet de créer un volume d'après des données informatiques créées ex-nihilo ou scannées d'après un modèle réel en trois dimensions[1].

    Matériaux [modifier]

    Traditionnellement, les matériaux utilisés en sculpture sont généralement d'origine minérale, la pierre (marbre, granite, calcaire, jade), le ciment (qui peut être moulé) ou le béton (en taille directe dans la période de prise), l'argile (porcelaine, terre cuite, pâte Fimo qui sèchent au four ou la terre glaise qui sèche à l'air libre en 24 heures), mais peuvent également être en métal (bronze, acier, aluminium, étain) et encore d'origine animale tel l'ivoire et végétale tel le bois, certains fruits, légumes ou cucurbitacées (la citrouille d'Halloween). La sculpture moderne et contemporaine utilise également le textile (déjà utilisé depuis le XVIe siècle, comme sur « Marietta »), le verre, le sel, le sable (les châteaux de sable), la glace, l'eau, les cristaux liquides et d'autres matériaux fabriqués par l'homme, tels que les matières plastiques, et en particulier les PMMA (polymétacrylate de méthyle) connus sous des noms déposés comme Plexiglas ou Altuglas, ainsi que n'importe quel objet trouvé. Le papier mâché est également un matériau extrêmement économique, et les techniques de réalisation de sculptures avec ce matériau sont simples à mettre en œuvre. Aussi, les possibilités d'associations avec d'autres matières sont quasi illimitées.

    Dans ses derniers écrits, Joan Miró affirmait même qu'à l'avenir, on pourrait imaginer des sculptures utilisant les gaz comme matériau. Lui faisant écho, Louis Leygue, dans son discours de réception de Nicolas Schöffer à l'Académie des Beaux-Arts, définissait ainsi la sculpture :

    « La sculpture peut se réaliser selon trois procédés : celui qui consiste à prélever la matière dans un bloc compact, celui qui consiste à façonner une matière molle pour créer des formes, enfin celui qui consiste à fabriquer ce que l'on veut réaliser. »

    Ainsi, d'autres sculpteurs contemporains, ont ouvert la voie à des recherches nouvelles, associant des matériaux traditionnels à la haute technologie. Dans ces réflexions sur la création contemporaine, le sculpteur Eduardo Leal de la Galla, adopte une position radicalement opposée aux dérives encouragées par d'importants mécènes, considérant comme sculpture, le fait de présenter dans une vitrine, un véritable veau sectionné et conservé dans du formol (œuvre de Damien Hirst).

    Marta Pan, intéressée par les rapports de l'architecture et de la sculpture, a réalisé des sculptures monumentales intégrées dans l’architecture des espaces publics et urbains comme "La Perspective" dans le Parc des Sources de la Bièvre à Guyancourt.
    Formes [modifier]

    On distingue deux grandes catégories de sculptures : le relief et la ronde-bosse
    Relief [modifier]

    Le relief est une sculpture qui demeure attachée à un arrière-plan, se dressant hors de cet arrière-plan. Selon le degré de projection des figures au-dessus du plan, les reliefs sont qualifiés différemment : le relief écrasé (stacciato relievo) : dont le relief est très faible. Les contours des figures sont finement incisés (ex : certains reliefs assyriens).

    * Bas-relief (basso-relievo) : l'avancée d'une figure hors du plan est inférieure à la moitié de son volume, sans contre-dépouille. Le moyen ou demi-relief (mezzo-relievo) : l'avancée de la figure hors du plan est égale ou légèrement supérieure à la moitié de son volume, avec parfois de légères contre-dépouilles.

    * Haut-relief (alto-relievo) : les formes sont quasiment complètes (en ce qui concerne leur volume), mais elles restent attachées au fond. Certaines parties (les membres, la tête) sont complètement détachées et en contre-dépouille.
    * Entaille. L'entaille est un relief où le sujet est incisé dans l'épaisseur de la surface plane. Celle-ci a été utilisée par les Égyptiens, d'où le nom de « relief égyptien ». Un autre nom de l'entaille est « relief cœlanaglyphique ». Les parties les plus hautes de la figure affleurent à la surface, tandis que leurs contours sont profondément entaillés. C'est en quelque sorte un procédé de gravure.

    Ronde-Bosse [modifier]

    La ronde-bosse est une sculpture conçue de façon à pouvoir être observée de tous les côtés, ou presque tous les côtés La ronde-bosse repose souvent sur le sol ou sur un socle. Elle est parfois logée dans une niche.

    On remarquera Michel-Ange jouant avec ces deux principes et exécutant des statues dont les personnages émergent du bloc (de marbre) mais pas complètement[2].
    Sculpture éphémère [modifier]
    Sculpture de sable, Tossens, Allemagne.

    * Chaque année, au début de février, se déroule à l'occasion du festival de la neige de Sapporo un grand concours de sculpture sur glace. En France, l'équivalent est le festival de Valloire, et au Québec, celui du Carnaval de Québec.
    * Sculpture de sable sur la côte belge

    Bibliographie [modifier]

    * La Sculpture de l'Antiquité au XXe siècle, sous la dir. de G. Duby et J.-L. Daval, Taschen, 2005
    * L'art de la sculpture sur pierre de J.P. Grilaux Éditions Eyrolles.
    * Techniques et Pratique du staff de G.Rondeau, M.Pons, S.Rondeau Éditions Eyrolles.
    * La datation de la sculpture médiévale, de Jean Wirth, Coll. titre courant, 30, Genève, Librairie Droz, 2004.
    * Histoire de la sculpture : De l'Antiquité à nos jours, Patrick Weber, E.J.L., Coll. Librio, 2008 ISBN 978-2-290-00743-3

    Articles connexes [modifier]

    Wiktprintable without text.svg


    Voir « sculpture » sur le Wiktionnaire.
    Exemple de sculpture sur bois : porte finement sculptée de motifs géométriques et floraux dans la Grande Mosquée de Kairouan en Tunisie

    Histoire de la sculpture

    * Liste de sculpteurs
    * Sculpteurs par nationalité
    * Sculpteur par courant
    * Sculpture par pays
    * Sculpture grecque antique
    * Sculpture romaine
    * Sarcophages paléochrétiens
    * Sculpture de la Renaissance
    * Sculpture française du XIXe siècle

    Technique

    * Bronze d'art
    * Bas-relief
    * Haut-relief
    * Statue équestre
    * Ronde-bosse
    * Trophée
    * Sculpture sur bois
    * sculptures alternatives : château de sable, ballon (sculpture).

    Autres

    * Le mythique dans la peinture et la sculpture

    Illustrations [modifier]

    Le scribe accroupi, antiquité égyptienne du musée du Louvre


    Porte en bois sculpté. Tachkent


    Bas-relief indien boudhique


    Vénus de Milo, sculpture grecque


    Marta Pan, La Perspective


    Sculpture en bronze de Zadkine, La ville détruite, 1953, Rotterdam

    Nanas, 1974, sculpture de Niki de Saint Phalle.


    Le pouce, 1963, César


    Buste de Louis XIV au musée des Beaux-Arts de Dijon, œuvre du sculpteur Antoine Coysevox


    Anges à la vièle et au luth, sculpture sur bois de tilleul, Allemagne (v. 1490) - Musée de Bode, Berlin

    Sculpture inox batbedat.jpg

    Éloge du carré, Acier Inox, 2007, Vincent Batbedat


    Fabrique de statues en pierre à Bali
    Notes et références [modifier]

    1. ↑ Des artistes comme Bertrand Lavier ou Xavier Veilhan ont utilisé cette technique.
    2. ↑ Esthétique de l'Inachevé chez Michel-Ange : voir Eugène Delacroix

    Lien externe [modifier]

    Commons-logo.svg


    Wikimedia Commons propose des documents multimédia libres sur Sculpture.

    * Catégorie Sculpture de l’annuaire dmoz

    [Enrouler]
    v · d · m
    Les arts
    1er - Architecture · 2e - Sculpture · 3e - Peinture · 4e - Danse · 5e - Musique · 6e - Poésie · 7e - Cinéma · 8e - Télévision · 9e - Bande dessinée

    * Portail de la sculpture Portail de la sculpture

    Ce document provient de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Sculpture ».
    Catégorie : Sculpture | [+]
    Catégories cachées : Page utilisant un modèle obsolète | Portail:Arts/Articles liés | Portail:Sculpture/Articles liés
    Affichages

    * Article
    * Discussion
    * Modifier
    * historique

    Outils personnels

    * Essayer la bêta
    * Créer un compte ou se connecter

    Rechercher

    Navigation

    * Accueil
    * Portails thématiques
    * Index alphabétique
    * Un article au hasard
    * Contacter Wikipédia

    Contribuer

    * Aide
    * Communauté
    * Modifications récentes
    * Accueil des nouveaux arrivants
    * Faire un don

    Imprimer / exporter

    * Créer un livre
    * Télécharger comme PDF
    * Version imprimable

    Boîte à outils

    * Pages liées
    * Suivi des pages liées
    * Importer un fichier
    * Pages spéciales
    * Adresse de cette version
    * Citer cette page

    Autres langues

    * Aragonés
    * العربية
    * مصرى
    * Asturianu
    * Azərbaycan
    * Boarisch
    * Žemaitėška
    * Български
    * Brezhoneg
    * Bosanski
    * Català
    * Soranî / کوردی
    * Corsu
    * Česky
    * Cymraeg
    * Dansk
    * Deutsch
    * Ελληνικά
    * English
    * Esperanto
    * Español
    * Eesti
    * Euskara
    * فارسی
    * Suomi
    * Võro
    * Furlan
    * Gaeilge
    * 贛語
    * Galego
    * עברית
    * हिन्दी
    * Hrvatski
    * Magyar
    * Interlingua
    * Bahasa Indonesia
    * Ido
    * Íslenska
    * Italiano
    * 日本語
    * ქართული
    * 한국어
    * Кыргызча
    * Latina
    * Ladino
    * Limburgs
    * Lietuvių
    * Latviešu
    * Македонски
    * Malti
    * Mirandés
    * Nnapulitano
    * Nederlands
    * ‪Norsk (bokmål)‬
    * Nouormand
    * Polski
    * Ποντιακά
    * Português
    * Runa Simi
    * Română
    * Русский
    * Sicilianu
    * Srpskohrvatski / Српскохрватски
    * Simple English
    * Slovenčina
    * Slovenščina
    * Српски / Srpski
    * Svenska
    * Kiswahili
    * தமிழ்
    * తెలుగు
    * ไทย
    * Tagalog
    * Türkçe
    * Українська
    * اردو
    * Tiếng Việt
    * Winaray
    * ייִדיש
    * Zeêuws
    * 中文

    Powered by MediaWiki
    Wikimedia Foundation

    * Dernière modification de cette page le 29 avril 2010 à 19:16.
    * Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons paternité partage à l’identique ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.
    Wikipedia®️ est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis.
    * Politique de confidentialité
    * À propos de Wikipédia
    * Avertissements

    +1

    J'ai l'impression que c'est un copié-collé ça
    avatar
    Scatoman
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 366
    conneries : 414
    Date d'inscription : 16/05/2010
    Age : 25
    Localisation : bah ché moi lol !

    Nouvelle pièce de théatre excellente

    Message  Scatoman le Dim 16 Mai - 21:58



    Qui l'a vu ?
    avatar
    Young-Man
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 225
    conneries : 257
    Date d'inscription : 15/05/2010

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Young-Man le Dim 16 Mai - 21:59

    Scatoman a écrit:
    Young-Man a écrit:
    Marie Irène a écrit:C'est moi qui ai écrit cet article.

    [Quitter]
    L’appel à la participation à Wikimania 2010 a été lancé. Faites-nous parvenir vos présentations avant le 20 mai 2010.
    [Réduire]
    [Aidez-nous à traduire cet appel !]
    Sculpture
    Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
    Aller à : Navigation, rechercher
    Sculpture en ronde-bosse. David de Michel-Ange

    La sculpture est une activité artistique qui consiste à concevoir et réaliser des formes en relief, soit en ronde-bosse, en haut-relief, en bas-relief, par modelage, par soudure ou assemblage.

    Le terme de « sculpture » vient étymologiquement du latin « sculpere » qui signifie « tailler » ou « enlever des morceaux à une pierre ». Cette définition qui distingue entre « sculpture » et « modelage », illustre l'importance donnée à la taille de la pierre dans la civilisation romaine. Au Xe siècle, on parle d'« ymagier » et la plupart du temps, le travail du sculpteur est un travail d'équipe avec un maître et des tailleurs de pierre (Voir architecture romane et art roman). Plusieurs équipes travaillent simultanément sur les grands chantiers des cathédrales.
    Sommaire
    [masquer]

    * 1 Histoire
    * 2 Techniques
    o 2.1 Taille, modelage, assemblage, stéréolithographie
    o 2.2 Matériaux
    o 2.3 Formes
    + 2.3.1 Relief
    + 2.3.2 Ronde-Bosse
    * 3 Sculpture éphémère
    * 4 Bibliographie
    * 5 Articles connexes
    * 6 Illustrations
    * 7 Notes et références
    * 8 Lien externe

    Histoire [modifier]
    Article détaillé : Histoire de la sculpture.
    « Relief égyptien». Cléopâtre et son fils, Césarion. Temple de Denderah.
    Haut-relief du Parthénon. Lapithe combattant un centaure, vers 447-433 av. J.-C.
    Bas-relief sculpté dans des blocs réappareillés (art Khmer)
    Lorado Taft, monument La Solitude de l'âme, Urbana
    Le Penseur sculpture en bronze de Rodin.

    Les premières sculptures réalisées par l'homme et ayant traversé le temps sont de petites figurines rudimentaires taillées, en pierre ou en os, qui servaient probablement à des pratiques magiques, d'ex-voto, d'échanges, de rituels qui permettaient de réaliser des transactions avec des forces surnaturelles ou sociales. La petite figurine de Lespugue, sur ivoire de mammouth, est un bel exemple. On peut facilement imaginer que des objets modelés, en terre, ont aussi existé, mais en l'absence de techniques de pérennisation (cuisson), cela ne peut être qu'une hypothèse.
    Bien que cet usage, parfois interprétable comme chamanique, ait décliné, la représentation de l'homme reste le thème favori des sculpteurs. Selon les époques et les civilisations, les artistes ont exécuté ces figurines de manière réaliste, ou bien, au contraire, ils ont pris la plus grande liberté pour interpréter leur sujet. Quoi qu'il en soit, ils respectèrent pendant longtemps la loi de frontalité.

    La sculpture a tardivement été dissociée de la peinture, et à Paris ces deux catégories d'artistes que l'on distingue nettement aujourd'hui, appartenaient depuis le Moyen-Âge à la même communauté de métier des peintres et tailleurs d'images parce qu'avant l'invention des représentations perspectives modernes, le relief d'une image de grand format ne pouvait plus être donné autrement que par un traitement en bas-relief du plan du tableau. (comme les sculptures des églises romanes et des cathédrales gothiques (comme Notre-Dame de Paris dont les couleurs disparues viennent d'être retrouvées). En France, c'est avec la création des académies de Peinture et de de sculpture que les deux métiers deviennent officiellement distincts, même si, à la Renaissance, beaucoup d'artistes restent aussi bon peintres que sculpteurs.

    Au XIXe siècle, on distingue encore le « sculpteur » qui taille de la pierre, du bois ou de l'ivoire (matériaux solides) pour créer une forme unique originale et le « statuaire » qui réalise des modèles en terre (argile), en plâtre ou en cire destinés à être reproduits (technique indirecte de la « taille avec mise aux points ») ou moulés (technique de la « fonte à cire perdue » pour couler le bronze).
    Techniques [modifier]
    Taille, modelage, assemblage, stéréolithographie [modifier]

    Pour créer une œuvre, plusieurs manières peuvent être envisagées, voire combinées entre elles.

    * Le modelage : L'idée de modelage fait tout de suite penser à la pâte à modeler que l'on travaille si facilement avec les doigts. C'est la technique la plus primitive et la plus directe de mise en forme d'un solide plastique, en l'occurrence la terre ou argile (grès, porcelaine ou faïence). Le modelage en terre n'a cessé d'être pratiqué au fil des siècles. Dans un bon nombre de cas, il a permis au sculpteur de préciser sa pensée. Il a rarement eu un caractère définitif à cause de sa fragilité, mais à partir de la Renaissance, il se voit attribuer un caractère privilégié puisque le sculpteur exécute tous ses modèles en terre et donne à reproduire ses œuvres à des mouleurs, fondeurs ou praticiens (agrandisseurs). Beaucoup d'artistes modernes, en quête de nouveauté, emploient pour leurs créations des matériaux inattendus : des tôles, des pièces métalliques et même des matières plastiques.
    La méthode consiste à ajouter ou retirer de la matière autour d'un ou plusieurs centres qui deviendront « l'âme » de la sculpture. Cette technique du modelage s'applique aux matériaux dits « plastiques », c'est-à-dire susceptibles de se déformer de façon réversible sous l'effet de forces minimes (l'argile, la cire, le plâtre et des pâtes à modeler diverses). À tout moment, de la matière peut être retirée ou ajoutée, les « repentirs » sont permis (jusqu'à un certain point, cependant). La souplesse du matériau permet d'enregistrer les impressions les plus fugitives avec une liberté totale. La limitation principale du matériau réside dans sa résistance souvent assez faible. Le séchage lent de la sculpture est l'étape suivante pour l'argile et le plâtre, le refroidissement pour la cire et la cuisson pour l'argile sèche.
    * La taille, dont le principe est de soustraire, à l'aide d'un outil percuté par un galet (préhistoire) ou une massette, des éclats dans une matière dure pour dégager de sa gangue une forme : il existe deux techniques fondamentales de taille pour sculpter la pierre ou le bois : la taille directe, sans croquis préalable ni modèle et qui tient compte de la forme originelle du bloc pour faire émerger une forme imaginée par le sculpteur, et la taille avec mises aux points, qui recopie fidèlement un modèle à partir de mesures exactes.
    * L'assemblage consiste à assembler des objets divers vieux ou du quotidien) ensemble pour former une sculpture unique.
    * La stéréolithographie, ou prototypage rapide, permet de créer un volume d'après des données informatiques créées ex-nihilo ou scannées d'après un modèle réel en trois dimensions[1].

    Matériaux [modifier]

    Traditionnellement, les matériaux utilisés en sculpture sont généralement d'origine minérale, la pierre (marbre, granite, calcaire, jade), le ciment (qui peut être moulé) ou le béton (en taille directe dans la période de prise), l'argile (porcelaine, terre cuite, pâte Fimo qui sèchent au four ou la terre glaise qui sèche à l'air libre en 24 heures), mais peuvent également être en métal (bronze, acier, aluminium, étain) et encore d'origine animale tel l'ivoire et végétale tel le bois, certains fruits, légumes ou cucurbitacées (la citrouille d'Halloween). La sculpture moderne et contemporaine utilise également le textile (déjà utilisé depuis le XVIe siècle, comme sur « Marietta »), le verre, le sel, le sable (les châteaux de sable), la glace, l'eau, les cristaux liquides et d'autres matériaux fabriqués par l'homme, tels que les matières plastiques, et en particulier les PMMA (polymétacrylate de méthyle) connus sous des noms déposés comme Plexiglas ou Altuglas, ainsi que n'importe quel objet trouvé. Le papier mâché est également un matériau extrêmement économique, et les techniques de réalisation de sculptures avec ce matériau sont simples à mettre en œuvre. Aussi, les possibilités d'associations avec d'autres matières sont quasi illimitées.

    Dans ses derniers écrits, Joan Miró affirmait même qu'à l'avenir, on pourrait imaginer des sculptures utilisant les gaz comme matériau. Lui faisant écho, Louis Leygue, dans son discours de réception de Nicolas Schöffer à l'Académie des Beaux-Arts, définissait ainsi la sculpture :

    « La sculpture peut se réaliser selon trois procédés : celui qui consiste à prélever la matière dans un bloc compact, celui qui consiste à façonner une matière molle pour créer des formes, enfin celui qui consiste à fabriquer ce que l'on veut réaliser. »

    Ainsi, d'autres sculpteurs contemporains, ont ouvert la voie à des recherches nouvelles, associant des matériaux traditionnels à la haute technologie. Dans ces réflexions sur la création contemporaine, le sculpteur Eduardo Leal de la Galla, adopte une position radicalement opposée aux dérives encouragées par d'importants mécènes, considérant comme sculpture, le fait de présenter dans une vitrine, un véritable veau sectionné et conservé dans du formol (œuvre de Damien Hirst).

    Marta Pan, intéressée par les rapports de l'architecture et de la sculpture, a réalisé des sculptures monumentales intégrées dans l’architecture des espaces publics et urbains comme "La Perspective" dans le Parc des Sources de la Bièvre à Guyancourt.
    Formes [modifier]

    On distingue deux grandes catégories de sculptures : le relief et la ronde-bosse
    Relief [modifier]

    Le relief est une sculpture qui demeure attachée à un arrière-plan, se dressant hors de cet arrière-plan. Selon le degré de projection des figures au-dessus du plan, les reliefs sont qualifiés différemment : le relief écrasé (stacciato relievo) : dont le relief est très faible. Les contours des figures sont finement incisés (ex : certains reliefs assyriens).

    * Bas-relief (basso-relievo) : l'avancée d'une figure hors du plan est inférieure à la moitié de son volume, sans contre-dépouille. Le moyen ou demi-relief (mezzo-relievo) : l'avancée de la figure hors du plan est égale ou légèrement supérieure à la moitié de son volume, avec parfois de légères contre-dépouilles.

    * Haut-relief (alto-relievo) : les formes sont quasiment complètes (en ce qui concerne leur volume), mais elles restent attachées au fond. Certaines parties (les membres, la tête) sont complètement détachées et en contre-dépouille.
    * Entaille. L'entaille est un relief où le sujet est incisé dans l'épaisseur de la surface plane. Celle-ci a été utilisée par les Égyptiens, d'où le nom de « relief égyptien ». Un autre nom de l'entaille est « relief cœlanaglyphique ». Les parties les plus hautes de la figure affleurent à la surface, tandis que leurs contours sont profondément entaillés. C'est en quelque sorte un procédé de gravure.

    Ronde-Bosse [modifier]

    La ronde-bosse est une sculpture conçue de façon à pouvoir être observée de tous les côtés, ou presque tous les côtés La ronde-bosse repose souvent sur le sol ou sur un socle. Elle est parfois logée dans une niche.

    On remarquera Michel-Ange jouant avec ces deux principes et exécutant des statues dont les personnages émergent du bloc (de marbre) mais pas complètement[2].
    Sculpture éphémère [modifier]
    Sculpture de sable, Tossens, Allemagne.

    * Chaque année, au début de février, se déroule à l'occasion du festival de la neige de Sapporo un grand concours de sculpture sur glace. En France, l'équivalent est le festival de Valloire, et au Québec, celui du Carnaval de Québec.
    * Sculpture de sable sur la côte belge

    Bibliographie [modifier]

    * La Sculpture de l'Antiquité au XXe siècle, sous la dir. de G. Duby et J.-L. Daval, Taschen, 2005
    * L'art de la sculpture sur pierre de J.P. Grilaux Éditions Eyrolles.
    * Techniques et Pratique du staff de G.Rondeau, M.Pons, S.Rondeau Éditions Eyrolles.
    * La datation de la sculpture médiévale, de Jean Wirth, Coll. titre courant, 30, Genève, Librairie Droz, 2004.
    * Histoire de la sculpture : De l'Antiquité à nos jours, Patrick Weber, E.J.L., Coll. Librio, 2008 ISBN 978-2-290-00743-3

    Articles connexes [modifier]

    Wiktprintable without text.svg


    Voir « sculpture » sur le Wiktionnaire.
    Exemple de sculpture sur bois : porte finement sculptée de motifs géométriques et floraux dans la Grande Mosquée de Kairouan en Tunisie

    Histoire de la sculpture

    * Liste de sculpteurs
    * Sculpteurs par nationalité
    * Sculpteur par courant
    * Sculpture par pays
    * Sculpture grecque antique
    * Sculpture romaine
    * Sarcophages paléochrétiens
    * Sculpture de la Renaissance
    * Sculpture française du XIXe siècle

    Technique

    * Bronze d'art
    * Bas-relief
    * Haut-relief
    * Statue équestre
    * Ronde-bosse
    * Trophée
    * Sculpture sur bois
    * sculptures alternatives : château de sable, ballon (sculpture).

    Autres

    * Le mythique dans la peinture et la sculpture

    Illustrations [modifier]

    Le scribe accroupi, antiquité égyptienne du musée du Louvre


    Porte en bois sculpté. Tachkent


    Bas-relief indien boudhique


    Vénus de Milo, sculpture grecque


    Marta Pan, La Perspective


    Sculpture en bronze de Zadkine, La ville détruite, 1953, Rotterdam

    Nanas, 1974, sculpture de Niki de Saint Phalle.


    Le pouce, 1963, César


    Buste de Louis XIV au musée des Beaux-Arts de Dijon, œuvre du sculpteur Antoine Coysevox


    Anges à la vièle et au luth, sculpture sur bois de tilleul, Allemagne (v. 1490) - Musée de Bode, Berlin

    Sculpture inox batbedat.jpg

    Éloge du carré, Acier Inox, 2007, Vincent Batbedat


    Fabrique de statues en pierre à Bali
    Notes et références [modifier]

    1. ↑ Des artistes comme Bertrand Lavier ou Xavier Veilhan ont utilisé cette technique.
    2. ↑ Esthétique de l'Inachevé chez Michel-Ange : voir Eugène Delacroix

    Lien externe [modifier]

    Commons-logo.svg


    Wikimedia Commons propose des documents multimédia libres sur Sculpture.

    * Catégorie Sculpture de l’annuaire dmoz

    [Enrouler]
    v · d · m
    Les arts
    1er - Architecture · 2e - Sculpture · 3e - Peinture · 4e - Danse · 5e - Musique · 6e - Poésie · 7e - Cinéma · 8e - Télévision · 9e - Bande dessinée

    * Portail de la sculpture Portail de la sculpture

    Ce document provient de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Sculpture ».
    Catégorie : Sculpture | [+]
    Catégories cachées : Page utilisant un modèle obsolète | Portail:Arts/Articles liés | Portail:Sculpture/Articles liés
    Affichages

    * Article
    * Discussion
    * Modifier
    * historique

    Outils personnels

    * Essayer la bêta
    * Créer un compte ou se connecter

    Rechercher

    Navigation

    * Accueil
    * Portails thématiques
    * Index alphabétique
    * Un article au hasard
    * Contacter Wikipédia

    Contribuer

    * Aide
    * Communauté
    * Modifications récentes
    * Accueil des nouveaux arrivants
    * Faire un don

    Imprimer / exporter

    * Créer un livre
    * Télécharger comme PDF
    * Version imprimable

    Boîte à outils

    * Pages liées
    * Suivi des pages liées
    * Importer un fichier
    * Pages spéciales
    * Adresse de cette version
    * Citer cette page

    Autres langues

    * Aragonés
    * العربية
    * مصرى
    * Asturianu
    * Azərbaycan
    * Boarisch
    * Žemaitėška
    * Български
    * Brezhoneg
    * Bosanski
    * Català
    * Soranî / کوردی
    * Corsu
    * Česky
    * Cymraeg
    * Dansk
    * Deutsch
    * Ελληνικά
    * English
    * Esperanto
    * Español
    * Eesti
    * Euskara
    * فارسی
    * Suomi
    * Võro
    * Furlan
    * Gaeilge
    * 贛語
    * Galego
    * עברית
    * हिन्दी
    * Hrvatski
    * Magyar
    * Interlingua
    * Bahasa Indonesia
    * Ido
    * Íslenska
    * Italiano
    * 日本語
    * ქართული
    * 한국어
    * Кыргызча
    * Latina
    * Ladino
    * Limburgs
    * Lietuvių
    * Latviešu
    * Македонски
    * Malti
    * Mirandés
    * Nnapulitano
    * Nederlands
    * ‪Norsk (bokmål)‬
    * Nouormand
    * Polski
    * Ποντιακά
    * Português
    * Runa Simi
    * Română
    * Русский
    * Sicilianu
    * Srpskohrvatski / Српскохрватски
    * Simple English
    * Slovenčina
    * Slovenščina
    * Српски / Srpski
    * Svenska
    * Kiswahili
    * தமிழ்
    * తెలుగు
    * ไทย
    * Tagalog
    * Türkçe
    * Українська
    * اردو
    * Tiếng Việt
    * Winaray
    * ייִדיש
    * Zeêuws
    * 中文

    Powered by MediaWiki
    Wikimedia Foundation

    * Dernière modification de cette page le 29 avril 2010 à 19:16.
    * Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons paternité partage à l’identique ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.
    Wikipedia®️ est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis.
    * Politique de confidentialité
    * À propos de Wikipédia
    * Avertissements

    +1

    J'ai l'impression que c'est un copié-collé ça

    Mais non, t'es con ! Ça se voit que c'est spontané !
    avatar
    Young-Man
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 225
    conneries : 257
    Date d'inscription : 15/05/2010

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Young-Man le Dim 16 Mai - 22:01

    Ben moi: , evidemment.


    Dernière édition par Young-Man le Dim 16 Mai - 22:04, édité 1 fois
    avatar
    Young-Man
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 225
    conneries : 257
    Date d'inscription : 15/05/2010

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Young-Man le Dim 16 Mai - 22:03

    Par ailleurs, j'ai vraiment trouvé la pièce merveilleuse. Clavier et Bourdon sont une nouvelle fois excellents et la mise en scène un peu psychédelique rend vraiment justice à l'oeuvre originale. Un grand moment de théâtre.
    avatar
    Marie Irène
    Désencyclope
    Désencyclope

    Messages : 427
    conneries : 490
    Date d'inscription : 16/05/2010
    Localisation : Dans ton cul lol mdr.

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Marie Irène le Dim 16 Mai - 22:17

    #
    «La Cage aux folles» : un pari audacieux
    Nathalie Simon
    01/09/2009 | Mise à jour : 11:56 Réactions(23)
    Jouée autrefois par Jean Poiret, son auteur,et Michel Serrault,cette comédie délirantea marqué son époque. Christian Clavier et Didier Bourdon reprennent aujourd'hui le flambeau. Plus de trente-cinq ans après, l'effet de surprise sera-t-il le même ?

    (DR)
    (DR)

    Jean-Claude Camus n'a peur de rien. Le producteur de Johnny Hallyday entend une nouvelle fois créer l'événement en proposant à partir du 12 septembre une nouvelle version de La Cage aux folles au Théâtre de la Porte Saint-Martin, dont il est le directeur.

    La troupe de treize comédiens entraînés par le duo Christian Clavier-Didier Bourdon est actuellement en pleine répétition. «Tout Paris souhaitait obtenir les droits de la pièce de Jean Poiret, j'ai eu beaucoup de chance que Caroline Cellier (la veuve de Jean Poiret disparu en 1992, NDLR) et ses proches me les confient, reconnaît-il. Ils sont habitués à ce que je fasse des choses grandioses.» Selon Jean-Claude Camus, c'est Christian Clavier - le successeur de Jean Poiret dans le rôle de Georges - qui a pensé à Didier Bourdon pour reprendre le rôle immortalisé par Michel Serrault : Albin, alias la célébrissime Zaza Napoli, vedette d'un club très prisé de Saint-Tropez. «Il a accepté tout de suite, avant d'avoir très peur !», signale le producteur.

    Une pièce qui fait partie du patrimoine culturel français, revisitée au cinéma avec succès par Édouard Molinaro, dont le budget s'élève à près d'un million d'euros (trois fois plus que pour une pièce classique), n'est-ce pas une prise de risque conséquente ?

    «Chaque spectacle est une prise de risque, assène-t-il. On m'avait dit la même chose pour Le Dîner de cons et L'Emmerdeur de Francis Veber.» À bon entendeur…


    Les atouts et les aléas d'une reprise des années 1970


    LES INGRÉDIENTS D'UN SUCCÈS


    Le genre de la pièce. La Cage aux folles est un pur divertissement taillé pour le rire. Elle est tirée d'un sketch de Jean Poiret et Michel Serrault en couple homosexuel, créée dans les années 1950. La scène des biscottes est restée dans toutes les mémoires.

    Sa notoriété. Écrite par Jean Poiret en 1973, la pièce, inspirée par le film L'Escalier de Stanley Donen, a été jouée pendant cinq années consécutives au Palais-Royal, sous l'impulsion de son directeur Jean-Michel Rouzière, puis pendant deux ans au Théâtre des Variétés. Mise en scène par Pierre Mondy, elle a été applaudie par près d'un million de spectateurs. Édouard Molinaro l'a ensuite transposée au cinéma avec Michel Serrault dans le rôle d'Albin-Zaza et Ugo Tognazzi dans celui de son acolyte. Fort du succès, il réalisa deux suites : La Cage aux folles II (1980) et La Cage aux folles III (1985). Michel Serrault décrocha le césar du meilleur acteur. «Je suis tout à fait pour cette reprise, ça va être plein ! affirme Francis Nani, directeur actuel du Palais-Royal. Jean Poiret, qui était un ami intime, m'a toujours dit que si on la reprenait, ce serait chez nous, mais Caroline Cellierm'a expliqué que le Théâtre de la Porte Saint-Martin est plus grand que le nôtre.» Il contient 250 places de plus que le Palais-Royal qui peut accueillir 750 spectateurs. La Cage aux folles a également fait l'objet d'un mauvais remake en 1996 : The Birdcage, signé Mike Nichols, avec Robin Williams et Gene Hackman.

    La distribution. Christian Clavier dans le rôle de Georges et Didier Bourdon dans celui de son compagnon, Albin, alias Zaza Napoli, travesti vedette d'un club de revue très couru de Saint-Tropez, pourraient faire fureur. On ne présente plus le premier qui a son nom attaché à l'équipe du Splendid et tourne beaucoup pour le cinéma. Il tenait à interpréter ce rôle mythique et c'est lui qui a suggéré le nom de Didier Bourdon à Jean-Claude Camus. Le comédien, souvent associé aux Inconnus avec Bernard Campan et Pascal Légitimus, a réussi à faire carrière en solo.

    L'équipe technique. Poids lourd dans le monde du spectacle, Jean-Claude Camus, «le producteur de Johnny Hallyday», et directeur du Théâtre de la Porte Saint-Martin, mise sur une équipe technique rôdée. Lui-même a déjà produit Le Dîner de cons mis en scène par Francis Veber. Pour la mise en scène de La Cage aux folles, Didier Caron, auteur de comédies, succède à Pierre Mondy, d'abord pressenti. Le célèbre Jacques Rouveyrollis assurera les lumières

    LES RISQUES D'UN FLOP

    La distribution. Pas facile de succéder à l'inoubliable tandem Poiret-Serrault. La comparaison avec le casting d'aujourd'hui, Christian Clavier et Didier Bourdon donc, est inévitable. Le premier est partout, télévision, théâtre, cinéma et n'est pas remonté sur les planches depuis 2002 où il interprétait Même heure l'année prochaine, de Bernard Slade. Un peu moins célèbre que son partenaire, Didier Bourdon reste marqué par ses prestations dans des films inégaux dont Les Rois mages en 2001. « Poiret-Serrault, c'était top niveau, parfois ils faisaient durer la pièce deux heures et demie, mais Christian Clavier et Didier Bourdon sont aussi des professionnels », estime Francis Nani.

    La surmédiatisation. C'est l'un des événements attendus de la rentrée théâtrale. Les affiches sont sur les murs de la capitale depuis l'été et les médias parlent de ce projet depuis près d'un an.

    Le thème. Didier Caron respectera le texte de Jean Poiret à la lettre, mais le regard sur l'homosexualité a beaucoup évolué depuis 1973. Les personnages principaux sont très caricaturés et il n'est pas sûr que le public se sente encore concerné par cette version.

    L'évolution de la société. Si on revient aux valeurs refuge - la nostalgie a le vent en poupe - les codes de la provocation ont changé ces dernières décennies.

    Théâtre de la Porte Saint-Martin,18, bd Saint-Martin, 75010 Paris. Tél. : 01 42 08 00 32. www.portestmartin.com
    Réactions (23) J'aime Partager Classer
    #
    Liens sponsorisés
    .
    Réagir à cet article
    avatar
    Marie Irène
    Désencyclope
    Désencyclope

    Messages : 427
    conneries : 490
    Date d'inscription : 16/05/2010
    Localisation : Dans ton cul lol mdr.

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Marie Irène le Dim 16 Mai - 22:18

    C'est moi qui ai écrit cette critique. Je ne peux le prouver mais il faut me croire. Je viens juste de le faire.
    avatar
    Scatoman
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 366
    conneries : 414
    Date d'inscription : 16/05/2010
    Age : 25
    Localisation : bah ché moi lol !

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Scatoman le Lun 17 Mai - 8:50

    En fait je regrettes d'avoir fait un sujet unique, je voudrais revenir en arrière mais j'y arrives pas lol !
    avatar
    Marie Irène
    Désencyclope
    Désencyclope

    Messages : 427
    conneries : 490
    Date d'inscription : 16/05/2010
    Localisation : Dans ton cul lol mdr.

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Marie Irène le Lun 17 Mai - 19:42

    Marche à reculons ptdr ! albino
    avatar
    Young-Man
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 225
    conneries : 257
    Date d'inscription : 15/05/2010

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Young-Man le Mer 26 Mai - 16:47

    C dla merd le sujé unik, rendé nou le sujé pa unique plizzz Basketball Basketball Basketball Basketball
    avatar
    Scatoman
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 366
    conneries : 414
    Date d'inscription : 16/05/2010
    Age : 25
    Localisation : bah ché moi lol !

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Scatoman le Mer 26 Mai - 18:01

    EDITR MODO : A fin d'évitay ke des grot boulay ne continuent de postay dans le sujets unike je verrouillent le topic EDIT MODO BISSE : oups j pale pale Embarassed Embarassed jay pas appuyay sure le bon bouton lol dsl je vais le déplasay

    EDIT MODO REPETITTA : arf je peut plut le déplassay, si kelkun peux le faire, kil lent voit dans le sous-fofo sculture paintures et teatre pour ke je le supriment merki ! pirat
    avatar
    Young-Man
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 225
    conneries : 257
    Date d'inscription : 15/05/2010

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Young-Man le Mer 26 Mai - 19:13

    t tro une gross merde !!!
    avatar
    Scatoman
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 366
    conneries : 414
    Date d'inscription : 16/05/2010
    Age : 25
    Localisation : bah ché moi lol !

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Scatoman le Mer 26 Mai - 19:43

    Young-Man a écrit:t tro une gross merde !!!
    TG ont as bi1 le drois a l'errheure de tants en tants connart ! Exclamation Exclamation
    avatar
    Young-Man
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 225
    conneries : 257
    Date d'inscription : 15/05/2010

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Young-Man le Mer 26 Mai - 21:09

    conar toi maime lol Basketball
    avatar
    Marie Irène
    Désencyclope
    Désencyclope

    Messages : 427
    conneries : 490
    Date d'inscription : 16/05/2010
    Localisation : Dans ton cul lol mdr.

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Marie Irène le Mer 26 Mai - 22:04

    regardez le bonhomme

    il va voir le marsien alien

    après il tue la fille coucou

    il prend des ecstas avec ses potes en free Laughing Laughing bounce bounce bounce bounce bounce et il tise drunken

    après il est en descente Sleep

    il est en bad trip No pale il déprime Crying or Very sad

    il fait un accident psy Shocked

    on lui donne des médicaments Neutral

    il reste perché aux médicaments Neutral "bonjour"

    Neutral "ça va ?"

    Neutral "oui ça va"

    après on lui enlève les médicaments pour qu'il va mieux : silent

    encore pire, il devient insomniaque et irritable Evil or Very Mad

    il se remet à boire et à se droguer bounce

    il déconne à plein tube Twisted Evil

    il sniffe de l'héro et de la coke cyclops

    il fait une OD Sleep

    il meurt Arrow

    après il y a un con qui arrive déguisé en caribou rendeer

    fin

    zeroprisedechou
    Cheval de course
    Cheval de course

    Messages : 69
    conneries : 77
    Date d'inscription : 24/05/2010

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  zeroprisedechou le Mer 26 Mai - 22:13

    santa alors le père noel arrive dans un film de cul (lol)
    cherry cherry j'ai le bou rouge ditil
    cheers albino dans mes bras mon lapin
    pirat attention t'attak l'oeil gros bourrin

    Arrow retourne toi je vais faire une deuxième prise
    rendeer bonjour il est la le pere noel on est garé en double file
    avatar
    Scatoman
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 366
    conneries : 414
    Date d'inscription : 16/05/2010
    Age : 25
    Localisation : bah ché moi lol !

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Scatoman le Mer 26 Mai - 22:24

    EDIT MODO : NE PROFITER PAT KE LE SUJETS SOIE DENT UN MAUVAISES SEKSSION POUR PROFITER DU FAIS KE JE SOIE PAS MODO ICI POUR DEVIAY DE LA SCULTURE PANTURES ET TRAHATRE !!! Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
    avatar
    Marie Irène
    Désencyclope
    Désencyclope

    Messages : 427
    conneries : 490
    Date d'inscription : 16/05/2010
    Localisation : Dans ton cul lol mdr.

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Marie Irène le Mer 26 Mai - 22:26

    c'est un gars il arrive au boulot Crying or Very sad

    c'est trop chiant Crying or Very sad

    il décide de voler dans la caisse Twisted Evil

    il a plein de sous king

    il va à la plage Cool

    il drague des meufs en faisant style beau gosse afro

    mais les meufs elles lui dit qui l'a une petite bitte il est dégouté pale

    elle vont voir un pauvre farao

    le pauvre il a une grosse bite queen

    comme un éléphant elephant

    le gars il est vert No

    il pensait que l'argent juste sa suffisait scratch

    il essaie de comprendre study

    il comprend qu'il lui faut une grosse bite aussi Exclamation

    il va au docteur chirugie esthététique Smile

    mais le docteur il lui fait la misère affraid

    et il lui fait une bite de cochon pig et une tête de triso monkey

    le gars il se suicide avec des somifères Sleep

    pendant ce temps là le pauvre il baise plein de meufs farao farao farao

    elles lui arrivent plein les bras cheers

    des camions entiers de cochonnes pig pig pig

    trop content d'avoir une grosse bite farao

    il baise comme un lapin albino

    c'est cool Like a Star @ heaven

    sa peut faire un bon film avec Philippe harel
    Neutral

    ou michel houellebecq Neutral
    avatar
    Scatoman
    Hippopotame
    Hippopotame

    Messages : 366
    conneries : 414
    Date d'inscription : 16/05/2010
    Age : 25
    Localisation : bah ché moi lol !

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Scatoman le Mer 26 Mai - 22:28

    EDIT MODO EN COLAYRE !!!

    arrété tous de suites bande de déboucheurs de cul de negraysses !!!!

    Contenu sponsorisé

    Re: Sculpture, peinture et théâtre : SUJET UNIQUE

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 19:22